Conseils de pro pour votre demande de visa pour le Canada


Beaucoup d'entre nous rêvent d'aller au Canada et de voir ce pays à l’avant-garde de la modernité au cœur d’un décor pittoresque. Qui ne voudrait pas voir les chutes du Niagara, le parc national Banff ou encore le Vieux-Montréal dans le deuxième plus vaste pays de la planète ? Si le pays du Caribou peut se targuer d’une belle tradition d’accueil, à la fois des immigrants et des touristes, votre demande de visa pour le Canada peut être compromise par quelques erreurs assez communes.

Les délais sont stricts, la documentation peut être conséquente selon votre profil et le type de visa que vous demandez, et même la plus petite erreur d’inattention peut menacer votre candidature et donc votre projet de visiter le Canada. Face à la vitesse avec laquelle les services d’immigration mettent à jour leur système, il peut être déroutant de se mettre à la page. Ne laissez pas les petites erreurs ruiner vos chances.

Voici nos conseils de pro pour décrocher votre VISA canadien !

Comment améliorer votre demande de visa canadien ?

Alors, comment convaincre l'agent que vous êtes un visiteur qui respectera les règles du jeu ? Le premier facteur sera de montrer que vous avez toutes les raisons du monde de rentrer chez vous. Cela comprend la stabilité de votre emploi, le cursus académique que vous suivez, les biens que vous possédez, votre état civil, vos enfants et votre famille et toute autre responsabilité qui exige de vous un retour au bercail dans un avenir proche. Plus vous en montrez, plus vous aurez de chances de convaincre l'agent.

Le deuxième facteur sera d'être clair et convainquant sur la raison de votre visite. Vous devez préciser pourquoi vous visitez le Canada. Qu'il s'agisse d'une fête de famille, d'une urgence familiale, d’une opportunité business, d’une motivation touristique, d’un festival… soyez clair et précis et ne tournez pas autour du pot. Vous pouvez inclure votre réservation d'hébergement, une lettre d'invitation et des documents tels que l'inscription à un voyage organisé. En règle générale, essayez d'inclure autant de preuves que possible.

Le troisième facteur sera votre situation financière. Si vous n’arrivez pas à prouver que vous avez les fonds suffisants pour financer votre séjour au Canada, votre demande sera sans doute refusée.

Demande de visa canadien : optez pour la bonne catégorie !

Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a plus de 60 manières différentes pour fouler légalement le sol du Canada. Chacune de ces options comporte des exigences et des critères d'admissibilité particuliers qui doivent être respectés, que votre objectif soit un séjour touristique, un cursus académique, une activité économique, un regroupement familial, un stage de fin d’étude, etc. Le Programme Vacances Travail (PVT Canada), l’initiative « Expérience Internationale Canada » ou EIC, l’Autorisation de Voyage Electronique (AVE Canada)… les facilitations de séjour sont nombreuses pour les voyageurs français… il serait dommage de ne pas en profiter !

Nous vous conseillons de jeter œil à toutes les options qui s'offrent à vous et de les limiter aux programmes qui vous permettront de répondre à vos besoins de voyage ou d'immigration au Canada. Ne perdez pas votre temps à demander un visa qui ne vous permet pas de faire ce que vous souhaitez au Canada. Ne présentez pas de demande pour un programme dont les exigences sont très strictes alors qu'il existe une autre option plus facile et plus rapide. Pour faire le bon choix, nous vous conseillons de faire un tour sur le site. On vous explique tout, en détail.

Ne vous contentez pas du minimum pour votre demande de visa canadien

Si vous ne soumettez que les documents requis par le CIC, vous fournissez le strict minimum, sans garanties supplémentaires. Dans de nombreux cas, le fait de ne soumettre que les documents énumérés par le CIC ne suffira pas à convaincre l'agent des visas que vous comptez bien revenir dans votre pays de résidence à la fin de votre séjour canadien. Les documents suivants peuvent suffire, mais les chances de voir votre demande de visa canadien refusée restent bien là :

• Le formulaire de demande dûment rempli ;
• Les frais d'inscription ;
• Vos photos ;
• Votre passeport ;
• Une preuve de disponibilité de fonds ;
• Une photocopie de votre billet de retour et de votre itinéraire de voyage.

N’hésitez pas à joindre tout document que vous estimerez nécessaire pour justifier chacun de vos dires. Chaque justificatif supplémentaire (et pertinent, il ne s’agit pas ici de mettre tout et n’importe quoi en pièce-jointe) viendra améliorer vos chances. Pas de place au doute, pas de place au hasard.

Pour réussir votre demande de visa canadien, montre-vous que vous avez intérêt à rentrer chez vous

Votre demande peut être refusée si vous n'avez pas pris le temps d’énumérer et de vous prouver tout ce qui vous lie à votre pays de résidence… sauf peut-être pour le cas d’une demande de résidence permanente au Canada. La propriété immobilière, un emploi stable, une famille, un compte bancaire actif, un business, des études universitaires... tout est bon à prendre ! Veillez à ce que votre lien avec votre pays de résidence (ou d’origine) soit bien détaillé et étayé par des pièces justificatives.

N’hésitez pas à inclure les éventuelles participations aux activités communautaires locales avec des certificats ou autres documents qui le prouvent. Si vos parents ou d’autres membres de votre famille sont à votre charge (notamment s’ils sont vieillissants ou à mobilité réduite), n’hésitez pas à ajouter cette mention et à inclure tous les documents qui peuvent le prouver. En somme, l’agent canadien des visas doit estimer que vous avez toutes les raisons du monde de rentrer chez vous à la fin de votre séjour.

Demande de visa canadien : envisagez les programmes des candidats des provinces

Si vous voulez immigrer au Canada, vous devrez vous familiariser avec les programmes des candidats des provinces (PCP). Presque toutes les provinces et tous les territoires du Canada ont leur propre programme, avec des exigences et des opportunités différentes. Normalement, les PCP permettent aux provinces et aux territoires de désigner des personnes qui possèdent les compétences et l'expérience de travail nécessaires pour demander la résidence permanente s'ils acceptent de vivre et de travailler dans la province pendant un certain temps.

Pour ce faire, vous devrez communiquer directement avec la province en question, car le gouvernement fédéral a délégué cette compétence au niveau territorial. Si vous comptez candidater pour combler une pénurie professionnelle dans un poste donné, nous vous conseillons fortement de créer un profil crédible et étayé par des documents sur les réseaux sociaux professionnels et de vous munir des pièces justificatives nécessaires comme vos diplômes, vos relevés de note, vos attestations de travail, vos éventuels certificats, vos réalisations, votre CV actualisé, des justifications de votre niveau linguistique, etc. On ne pense pas souvent aux PCP et pourtant, il s’agit d’une excellente option pour immigrer au Canada lorsque l’on justifie d’une compétence rare ou recherchée.