Zoom sur le Programme Voyage Travail (PVT) Canada


Ce qu'il y a de bien dans la communauté canadienne, c'est qu'elle est très diversifiée sur le plan culturel. Certes, il y a quelques caractéristiques « typiquement canadiennes » comme l'amour du hockey, la poutine, les sports d’hiver ou encore la tradition d’accueil. Mais la population canadienne est tellement hétérogène, puisant ses influences de tous les continents grâce à une immigration décomplexée, que la culture nationale s’est progressivement transformée en plusieurs sous-cultures dynamiques qui entrent en synergie pour donner au pays ce cachet unique.

Les communautés chinoise, indienne, arménienne, russe, française, amérindiennes et caribéenne sont visibles un peu partout, la gastronomie et les arts étant les matérialisations les plus explicites de ce joyeux melting pot. Le pays est fier d'être une nation multiculturelle qui accepte toutes les cultures, religions et nationalités, au nom de l’universalisme. On célèbre le Nouvel An chinois, Divali, Hanami, Hanoucca, l’Aïd el Kebir, la Journée nationale des Autochtones, Bhangras et le Réveillon.

Et lorsque l’on ajoute d’autres caractéristiques comme la proximité avec les Etats-Unis d’Amérique ainsi que la francophonie dans la région du Québec (mais pas seulement), on obtient l’un des pays les plus accueillants et les plus agréables lorsqu’il s’agit de passer des vacances et de travailler. Focus aujourd’hui sur un type bien précis de visa pour le Canada depuis la France : le Programme Vacances Travail, plus connu sous l’appellation de PVT Canada.

Le PVTiste Canada : un aventurier autonome et indépendant !

Qu’est-ce qu’un PVTiste Canada ? Le terme « PVTiste » n’a pas vraiment son équivalent en anglais. C’est donc une « innovation » francophone. Le mot « PVTiste » est donc surtout utilisé dans les communautés francophones (entre Français, Belges et Suisses principalement) pour désigner les personnes ayant obtenu un PVT Canada et donc qui sont autorisées à voyager au pays du sirop d’érable pour passer des vacances et éventuellement travailler pour financer leur séjour. Les PVTistes sont donc tout simplement les détenteurs d’un PVT, qu’il soit pour le Canada, l’Australie ou tout autre pays inscrit au programme.

Lorsque les conditions de nationalité et d’âge sont respectées, tout le monde peut devenir PVTiste, dans la mesure où il n’est pas nécessaire de maîtriser le français ou l’anglais, d’avoir fait des études particulières ou d’avoir une expérience professionnelle particulière. Le PVTiste peut donc voyager librement dans toutes les régions du pays concerné et choisir de vivre son aventure comme il l’entend, que ce soit à travers un long road trip, en occupant des petits boulots pour subvenir à ses besoins, à exercer un emploi qualifié, à faire du bénévolat ou du volontariat, à en profiter pour faire un séjour linguistique, etc.

Dans le cas du Canada, le PVTiste est un jeune âgé de 18 à 35 ans (s’il est Français) qui souhaite vivre une aventure au Canada tout en ayant la possibilité de travailler. Le PVTiste français a accès à 14 destinations (bientôt 15 avec le Pérou qui sera au programme dans un avenir proche). Enfin, le PVTiste est autonome et indépendant par nature, car le PVT offre uniquement l’occasion de s’envoler pour le Canada.

Il appartient au PVTiste par la suite de s’organiser pour réserver son billet d’avion, pour souscrire à une assurance santé, pour trouver un logement, pour rechercher un emploi, ouvrir un compte bancaire, etc. Mais pas de panique ! Les premiers jours peuvent sembler déconcertants, mais le PVTiste prend rapidement ses marques pour embrasser cette belle aventure qui forge la personnalité !

Pourquoi s’inscrire au PVT Canada ?

Oui, nous validons volontiers le stéréotype selon lequel les Canadiens sont « très amicaux » ! Le Canada est connu pour être un pays tolérant, dont la culture de l’autre est plus que la bienvenue. Si votre pays d'origine est très différent ou si vous n'avez jamais visité le Canada auparavant, vous remarquerez que les habitants sont polis et ouverts. Vous entendrez de nombreux « excusez-moi » dans les bus bondés et des « merci » pour le chauffeur de l’autobus, ce qui peut être surprenant si l’on débarque d’une métropole européenne… question de culture.

D’un autre côté, le Canada est un hub économique et culturel qui vous ouvrira de belles opportunités et, qui sait, vous allez peut-être vous inscrire au PVT Canada pour ensuite faire le choix de partir vivre dans ce pays dans un avenir plus ou moins proche ? L'intérêt du Programme Vacances Travail est bien sûr de voyager à l'étranger, mais aussi de travailler en même temps pour financer son séjour et peut-être acquérir un peu d'expérience professionnelle pour booster son employabilité. Le Canada est en mesure de vous offrir des opportunités intéressantes, notamment dans les secteurs de l’accueil, des services, des nouvelles technologies et de la santé, qui sont en plein essor du côté du pays du caribou.

Les postes de débutants dans ces industries sont particulièrement nombreux. Vous ne devriez pas avoir de difficulté à trouver un emploi temporaire et décemment rémunéré pendant ce séjour de vacances et travail au Canada. Vous pourrez trouver un emploi intéressant dans un centre de villégiature dans les Rocheuses ou à Banff, travailler en tant que serveur dans un restaurant chic ou un bar branché au cœur du centre-ville de Vancouver ou enseigner le français bénévolement du côté de la capitale Ottawa… votre imagination sera donc votre seule limite !

N’oubliez pas que les Canadiens sont particulièrement généreux, et les pourboires peuvent vite grimper en flèche. Vous n’aurez donc aucun mal à partir en week-end pour découvrir l’incroyable biodiversité du deuxième plus vaste pays de la planète.

Comment formuler une demande de PVT Canada ?

Les candidats au Programme Vacances Travail (PVT Canada) doivent remplir un questionnaire pour vérifier leur admissibilité au programme « Expérience Internationale Canada » sur la page officielle de l’EIC. Les candidats éligibles créent ensuite un profil (avec les détails d'identité, citoyenneté, résidence actuelle, etc.). Ce dernier sera placé dans un « pool » ou bassin. Le CIC invitera régulièrement des candidats de chaque bassin à participer au programme au cours de la saison en cours, à moins que le contingent ne soit épuisé plus tôt. Il s'agit d'une sélection aléatoire. Une invitation peut prendre une semaine, un mois, six mois pour arriver, ou dans le cas des pays où la demande est plus forte que dans d'autres pays, elle peut ne pas venir du tout.

Une fois l'invitation reçue, le demandeur doit décider d'accepter ou de refuser dans les 10 jours. Après l'acceptation de l'invitation, les PVTistes Canada devront faire une demande de permis de travail en soumettant les formulaires dûment remplis, les documents (comme les certificats de police) et le paiement dans les 20 jours. Une décision sera prise dans les 8 semaines suivant la présentation de la demande de permis de travail.

Attention a bien remplir votre demande de PVT ! // Source : Linternaute.fr

Pour créer et soumettre un profil IEC pour un visa vacances travail au Canada, vous aurez d'abord besoin d'un compte MyCIC. Si vous avez déjà un compte MyCIC créé à l’occasion d’une candidature précédente, vous pouvez l'utiliser pour cette nouvelle demande de PVT Canada. Sur l'application e-service, il y a quatre catégories d'informations à valider et à soumettre. Certains renseignements que vous avez fournis dans le questionnaire « Venir au Canada » ont déjà été entrés automatiquement pour vous. Seules les coordonnées de base et les renseignements personnels sont requis pour cette section, ainsi que les renseignements contenus dans votre passeport. Chaque section doit être validée puis sauvegardée.

Une fois chaque section complétée, vous pouvez soumettre votre profil. Le profil doit être soumis dans les 60 jours suivant sa création. Une fois inscrit, le profil demeurera dans le bassin pendant un an. La soumission de votre profil est gratuite.

Tous les candidats admissibles ont des chances égales d'être choisis au hasard. Toutefois, cela signifie que si vous présentez une demande pour un programme très demandé, il n'y a malheureusement aucune garantie que vous recevrez une invitation au PVT Canada. En attendant, réfléchissez au(x) certificat(s) de police pour lequel(s) vous devrez peut-être présenter une demande et à la nécessité d'effectuer un examen médical.

Certificat(s) de police : ces documents peuvent être exigés de tout pays ou territoire où vous avez passé six mois ou plus depuis l'âge de 18 ans. Cette période de six mois n'est pas cumulative, donc même si vous vivez dans un autre pays (autre que votre pays d'origine) pendant quatre mois chaque année, vous n'aurez pas besoin d'un certificat de police pour ce pays à moins qu'on ne vous le demande ;

Examen médical : un examen est requis si vous avez vécu ou voyagé dans certains pays pendant six mois ou plus, ou si vous prévoyez de travailler étroitement avec des enfants ou dans des services de santé au Canada.

Quel est le prix du PVT Canada ?

Voici le coût total d'un visa vacances travail pour le Canada, en dollar canadien avec le prix équivalent en euro. Le taux de change appliqué est celui de juillet 2019. Veuillez noter qu'aucun de ces frais ne doit être payé tant que vous n'avez pas reçu et accepté une invitation au programme de vacances travail au Canada.

• Les frais de participation au PVT Canada : 150 dollars canadiens, soit environ 103 € ;
• Les frais d’obtention d’un permis de travail ouvert pour le Canada : 100 dollars canadiens, soit environ 68 € ;
• Les frais d’obtention des données biométriques : 85 dollars canadiens, soit environ 58 € ;
• Les certificat(s) de police : tout dépend de votre pays de résidence. Rapprochez-vous des autorités locales pour avoir le prix exact ;
• Les frais médicaux, le cas échéant* : selon votre pays de résidence, cela vous coûtera entre 200 et 300 € ;
• La police d'assurance voyage pour la durée du séjour prévu au Canada** ;
• Le prix du billet d’avion pour un aller simple pour le Canada : tout dépend de la saison, de la période, de la compagnie aérienne, du pays de départ, de la classe, etc. ;
• Une preuve de fonds de 2 500 dollars canadiens au moins (environ 1700 €) à présenter à l’agent des services d’immigration à votre arrivée au Canada. Attention : 2 500 dollars canadiens est une somme dérisoire. Essayez de trouver du travail en amont de votre arrivée ou prenez vos dispositions pour éviter les surprises de dernière minute.

* Pour ceux qui ont l'intention de travailler en étroite collaboration avec des enfants ou des demandeurs de soins de santé, et/ou ceux qui ont visité certains pays pendant 6 mois ou plus.

** L’assurance peut coûter dans les 1 500 € (excluant les accidents de ski).

Pour plus de détails, consultez notre article dédié au prix du PVT Canada.

Quid de l’assurance PVT Canada ?

Si vous participez au programme de Visa Vacances Travail au Canada dans le cadre du programme Expérience Internationale Canada (EIC), vous devez avoir une assurance qui couvre toute la durée de votre permis de travail et une assurance qui couvre les frais de rapatriement. Les soins de santé provinciaux et la couverture médicale de votre emploi ne couvrent généralement pas ces éléments, vous devez donc souscrire une assurance voyage distincte pour le Canada.

De nombreuses entreprises et compagnies d’assurance proposent des packs et des services spécialement pensés pour les PVTistes qui débarquent au Canada. Des provinces comme la Colombie Britannique et l'Alberta sont mondialement connues pour le ski et le snowboard. Vous trouverez également de très belles pistes à dévaler du côté de Montréal, de Québec et de Toronto. Si vous comptez vous rendre sur les pentes enneigées, assurez-vous que votre police d'assurance voyage canadienne couvre les blessures potentielles, car ce n’est pas automatiquement le cas.

Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à l’assurance PVT Canada.