Tour d’horizon des différents visas pour le Canada


Le Canada compte de nombreuses villes modernes et multiculturelles, chacune ayant sa propre personnalité, sa propre histoire et surtout son propre arrière-pays. Toronto, Montréal et Vancouver sont peut-être les plus connues, mais il y en a tant d'autres qui mettent en valeur différents aspects du Canada comme la culture maritime, les paysages montagneux, les influences historiques françaises et britanniques, les peuples autochtones ou encore la biodiversité si caractéristique de ce pays vaste : la seule province du Québec fait trois fois la France, 15 fois Cuba et 150 fois la Jamaïque !

Les villes canadiennes sont généralement beaucoup plus petites que les plus grandes villes des États-Unis, elles sont donc plus facilement visitables ! Si vous visez un autre objectif que le tourisme, sachez que le Canada est le pays des opportunités à saisir, que ce soit pour les études, le travail ou tout simplement la vie !

Vous comptez demander un visa pour aller au Canada ? Lisez la suite pour savoir vers quelle catégorie de visas vous orienter.

Le visa touriste au Canada : pour sillonner un pays incroyable

Avant toute chose, il faut savoir qu’en tant que Français (Belge ou Suisse également), vous avez droit à l’Autorisation de voyage électronique (AVE Canada) qui reste le meilleur moyen de vous rendre au Canada à titre touristique. Cette procédure, qui entre dans le cadre du programme d’exemption de visa pour les citoyens de certains pays, est non seulement plus rapide et plus sûre… et elle est aussi moins chère : elle vous coûtera 7 dollars canadiens si vous ne passez pas par un prestataire tiers.

Si pour une raison ou une autre, vous n’avez pas droit à l’AVE Canada, vous pouvez formuler la demande d’un visa de tourisme, également appelé le visa de résidence temporaire au Canada. Les exigences du Canada en matière de visa touristique sont claires et faciles à comprendre. Tout le processus de demande de visa sa fait en ligne. Le Canada délivre habituellement des visas à entrées multiples de longue durée d'une durée de 5 à 10 ans si votre profil est « peu risqué ».

Même si vous n'avez pas l'intention de vous rendre immédiatement au Canada, l'obtention d'un visa de touriste canadien peut être plus intéressante que l’obtention d’une AVE pour une raison simple : les visas de visiteur au Canada sont généralement des visas de longue durée (5 à 10 ans). Faites une demande dès maintenant et vous l'aurez pour les 10 prochaines années ;

Le permis d’étude au Canada : pour booster son employabilité

Le Canada est une destination de choix pour les étudiants étrangers depuis des décennies. Les établissements d'enseignement supérieur canadiens jouissent d'une réputation mondiale et leurs diplômés ne trouvent aucun mal à s’insérer sur le marché de l’emploi au Canada mais aussi ailleurs. La plupart des universités figurent régulièrement dans des classements internationaux et sont réputées pour leur rigueur académique, leur propension à encourager la recherche et l’innovation ainsi que la riche vie associative qu’elles proposent à leurs étudiants.

Le Canada étant un pays bilingue, plusieurs de ses universités proposent des cursus en français et/ou en anglais, ce qui est excellent pour doper votre niveau en langues. La plupart des universités francophones sont situées au Québec. On trouve également quelques universités francophones dans les provinces de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, du Manitoba et de l'Alberta.

Pour étudier au Canada en tant qu’étranger, vous aurez besoin d’un permis d’étude canadien si votre cursus s’étale sur plus de 6 mois.

Le visa permanent au Canada : pour changer de vie

Le Canada affiche une longue histoire d'immigration. Les politiques d'immigration d'après-guerre ont créé des générations de nouveaux citoyens canadiens et ont contribué à bâtir un Canada moderne, multiculturel, dynamique et prospère. Au cours des années qui ont suivi, la politique d'immigration du Canada a changé à maintes reprises. Mais l'identité nationale canadienne repose sur le multiculturalisme et l'immigration… des valeurs assumées et promues par les gouvernements qui se succèdent dans ce pays tourné vers l’avenir.

Le Canada accueille environ 250 000 nouveaux arrivants chaque année. En chiffres absolus, les Etats-Unis voisins accueillent beaucoup plus de nouveaux migrants chaque année, mais la population du Canada est quasiment dix fois inférieure à celle des USA. En pourcentage, le Canada accueille deux fois plus de migrants que les Etats-Unis. En réalité, un Canadien sur cinq est né à l’étranger. Le Canada a beaucoup d'expérience en matière d'immigration et il s'investit dans la réussite de ses nouveaux migrants.

Vous envisagez d’immigrer au pays du sirop d’érable ? Vous allez devoir faire la demande d’un visa permanent pour le Canada.

Le visa de travail au Canada : pour (re)lancer sa carrière

Le Canada a une population vieillissante et fait face à une pénurie de main-d'œuvre plutôt importante, notamment dans les secteurs de la santé, des services à la personne, de la haute technologie et de la construction, au sens large. L’immigration dite « professionnelle » est un pan indissociable de la politique d’Etat du Canada pour maintenir un niveau de croissance prospère.

En somme, le Canada a besoin de vous pour soutenir son économie et ses services sociaux. En 2016, il y avait près d’un million et demi d’emplois qualifiés à pourvoir restés sans candidature pertinente. D’ici 2021, ce nombre devrait dépasser les deux millions et demi. Vous avez une expertise dans un domaine particulier ? Vous détenez une compétence rare ? Vous maîtrisez une nouvelle technologie porteuse comme le Big Data, le Deep Learning ou encore l’Intelligence Artificielle ? Il se peut que la suite de votre carrière se jour du côté de Montréal, de Toronto, de Québec ou de Vancouver.

Si vous envisagez de (re)lancer votre carrière par l’immigration, vous aurez besoin d’un visa de travail pour le Canada.