Tour d’horizon des quartiers touristiques de Montréal !


La ville de Montréal

Que serait une visite au Québec sans passer quelques jours à Montréal ? Réponse : elle serait top, mais pas topissime ! Montréal, vieille de quelque quatre siècles, offre un mélange éclectique d’histoire et de modernité, avec des bâtisses du 18e siècle qui côtoie des gratte-ciel imposants.

En déambulant dans les quartiers de la ville, vous allez en apprendre davantage sur le patrimoine européen d’inspiration française et britannique de Montréal, vous allez goûter à de nombreuses occasion à sa cuisine multiculturelle, vous allez visiter certains des plus beaux sites historiques d’Amérique du Nord, vous allez prendre part aux festivals d’été ou aux sports d’hiver et profiter de belles escapades dans les environs luxuriants d’une ville pas comme les autres.

Les belles saisons touristiques se suivent et se ressemblent à Montréal

Le tournant touristique de Montréal a finalement bien eu lieu en 2017. La ville francophone s’impose désormais, avec Toronto, comme le moteur de l’industrie touristique au Canada, un pays qui n’accueille en moyenne qu’une petite vingtaine de millions de touristes… une performance mitigée au vu de la superficie et des richesses du 2e plus vaste pays de la planète. Il suffit de dire que le Canada fait moins bien que la Malaisie, l’Autriche ou encore l’Allemagne pour se rendre compte que le pays est loin de son plein potentiel touristique.

En 2018, le tourisme a bondi d’environ 5% par rapport à l’année précédente, et plus de 11 millions de touristes ont visité Montréal, qui affiche une progression de 6% en un an. Les touristes qui se sont rendus dans la ville québécoise ont dépensé 10% plus par rapport à l’année précédente, pour un total de plus de 4 milliards de dollars pour les affaires et les loisirs.

Le Conference Board du Canada, organe spécialisé dans le benchmarking, le brainstorming et l’évaluation du tourisme canadien affirme que le salut du tourisme montréalais repose en grande partie sur les touristes français qui constituent le principal vivier de la ville… un constat qui s’explique par les liens culturels, historiques et linguistiques, mais qui reste miné par la durée des vols et surtout leur prix. Les touristes chinois et, plus largement, en provenance des pays de l’Asie du Sud-est sont également plébiscités par les opérateurs montréalais. En 2018, le nombre des touristes chinois qui ont posé leurs valises à Montréal a progressé de 33%, dépassant pour la première fois les touristes britanniques. L’autre performance majeure vient des touristes mexicains, qui ont gagné 50 points par rapport à 2017. En somme, environ 18,3 millions de personnes ont atterri dans l’aéroport Montréal Pierre Elliott Trudeau, pour une progression de plus de 10% en un an. Montréal est donc véritablement lancée pour réaliser son plein potentiel touristique.

Selon l'Association des hôtels du Grand Montréal, le taux d'occupation hôtelière moyen était d'environ 76,5 % en 2018. Entre juin et août, le prix moyen quotidien d'une chambre d'hôtel était de 214,10 $, ce qui représente une augmentation de 11,7 % depuis 2017 ! Le rapport de « Tourisme Montréal » fait également état d'une croissance du tourisme d'affaires, suite à l’amélioration de l’infrastructure dédiée aux foires, aux salons, aux conférences et aux événements d’entreprise.

En plus de ses activités de base, la ville a également accueilli la conférence « Destinations Internationales » et les « Championnats du monde de gymnastique artistique ». Les festivités qui ont marqué le 375e anniversaire de la ville ont également permis de médiatiser Montréal et le Québec, notamment aux Etats-Unis, ce qui s’est matérialisé par une amélioration des flux touristiques depuis le pays voisin. On estime que ces festivités permettront à Montréal de gagner 2% de nuitées sur les 5 prochaines années. Des projets comme la Cité Mémoire, l'illumination du pont Jacques-Cartier, l'ouverture de la grande roue dans le Vieux-Port ou encore les nouveaux pavillons du Musée des beaux-arts de Montréal et Pointe-à-Callière ont suscité un nouvel intérêt pour les principales attractions de la ville.

Airbnb et Montréal : une longue histoire d’amour !

Une nouvelle étude démontre que l'économie montréalaise du partage de maison donne un coup de pouce important à l'économie québécoise grâce aux séjours réservés via la plateforme Airbnb. Les dépenses totales pour l'ensemble des activités de la firme ont dépassé les 650 millions de dollars en 2018, soit plus qu’à Toronto ou Vancouver. Les chiffres montrent clairement qu'Airbnb a un impact significatif sur l'économie locale de Montréal, puisque les dépenses des hôtes et des invités d'Airbnb soutiennent l'emploi et génèrent de nouveaux revenus pour les quartiers en dehors des zones touristiques traditionnelles. Voici d’autres chiffres clés du rapport Airbnb :

• Les 13 000 hôtes d'Airbnb à Montréal ont reçu plus de 280 000 clients en 2018 ;
• Airbnb's génère un nombre important d'emplois pérennes (350 personnes) ;
• L'an dernier, Airbnb à Montréal a soutenu directement plus de 3 000 emplois et a versé plus de 20 millions de dollars aux programmes d'assurance publique, aux régimes de retraite et aux services sociaux ;
• 75 % des clients d'Airbnb sont plus susceptibles de revenir à Montréal, affichant l’un des taux de fidélité les plus élevés sur toutes les villes du monde où Airbnb propose ses services ;
• En 2018, plus de 50 000 personnes ont séjourné chez Airbnb pendant le Festival international de jazz de Montréal et ont dépensé 6,2 millions de dollars en hébergement ;
• L'impact net d'Airbnb sur le PIB du Québec est de 190 millions de dollars, ventilés entre les dépenses des visiteurs, les revenus des hôtes et les dépenses d’exploitation.

Les clients d'Airbnb visitent en priorité les magasins, les cafés et les restaurants dans les quartiers où ils séjournent, ce qui soutient les entreprises locales et aide à créer des emplois dans la communauté, souvent en dehors des circuits touristiques classiques.

Le Vieux-Montréal et le Vieux-Port de Montréal

C’est, comme son nom l’indique, le plus ancien quartier de la ville… mais c’est aussi le plus dynamique. Doté d’un charme colonial inimitable, partagé entre le passé français et britannique de la ville, le Vieux-Montréal est sans doute l’un des plus beaux quartiers historiques de tout le continent. Le cachet d’antan des vieilles bâtisses côtoie la modernité des établissements bancaires et des hôtels de luxe qui s’y sont établis depuis la moitié du 20e siècle.

Vous allez pouvoir déambuler le long des rues pavées, avec de part et d’autres des constructions colorées dont se dégagent des saveurs plurielles, œuvre des nombreux restaurants proposant des recettes issues des cuisines du monde. Vous aurez l'impression d'avoir été transporté dans une ville européenne, à laquelle des retouches architecturales nord-américaines ont été apportées dans la foulée !

La vieille ville de Montréal est une attraction à part entière, mais elle compte plusieurs monuments emblématiques du Canada comme la magnifique basilique Notre-Dame, le Centre des Sciences de Montréal, le charmant hôtel de ville ou encore la place Jacques Cartiers, très souvent animée par des artistes de rue, des caricaturistes, des artisans proposant des bijoux fantaisie ou encore des musiciens. Le Vieux-Montréal ne représente pas seulement le passé de la ville, puisque le quartier est résolument tourné vers l’avenir dans la mesure où de nombreux projets structurants y sont en cours. La vie nocturne y est également particulièrement animée, avec des bars de jazz, des clubs de danse, des pubs et des discothèques où vous pourrez boire un verre ou danser tout en profitant d’une vue pittoresque sur la ville

Le long du fleuve Saint-Laurent, vous retrouverez le Vieux-Port historique de Montréal, lui aussi animé toute l’année. Laissez-vous tenter par la patinoire extérieure en hiver ou profitez d’une longue marche le long de la promenade de plaisance sous un soleil radieux. Vous pouvez également louer des vélos ou partir en croisière.

Le quartier chinois de Montréal

Comme toutes les villes à forte communauté asiatique, le Canada compte plusieurs Chinatowns. Le quartier chinois de Montréal est situé entre le centre-ville et la vieille ville. S’il n’est en rien comparable à celui de New York, il reste plutôt dynamique, et pas seulement pour sa gastronomie. Le Chinatown montréalais s’étend sur une vingtaine de pâtés de maisons et est bordé au nord par le boulevard René-Lévesque, au sud par l’avenue Viger, à l’est par l’avenue de l’Hôtel de Ville et à l’ouest par la rue de Bleury.

La rue de la Gauchetière, entre la rue Saint Urbain et la rue Clark, est la principale artère du quartier chinois de Montréal. On y retrouve des pâtisseries fines et des restaurants asiatiques, notamment chinois et vietnamiens. En été, les vendeurs installent des tables dans la rue qui devient partiellement fermée aux piétons pour former un mini marché généraliste où vous pourrez acheter des vêtements, des bijoux ou des ustensiles de cuisine d’inspiration asiatique. Reposez-vous sur la place Sun Yat-Sen où les amateurs de méditation et de tai-chi se retrouvent souvent pour pratiquer leur art lorsque la météo le permet !

Le Parc du mont Royal

Le mont Royal, plus communément appelé « La montagne » par les locaux, est une colline imposante à la frontière ouest du centre-ville de Montréal. Elle est fréquentée quotidiennement par les sportifs venus faire leur jogging habituel ou profiter d’une randonnée pédestre. En hiver, la colline est prise d’assaut par les passionnés du ski de fond. En plus de ses caractéristiques naturelles, le mont Royal compte de belles attractions et points de repère comme la croix du Mont Royal qui s’illumine en soirée.

Vous pouvez marcher jusqu'à l'un des belvédères pour profiter d’une vue panoramique sur la ville et prendre quelques clichés. Depuis le centre-ville, il ne faudra qu'une ou deux heures pour gravir la montagne. Le parc du Mont-Royal est l'un des plus grands espaces verts de la ville et abrite le lac des Castors. A vous de le trouver !

Le Parc Olympique de Montréal

Situé dans la partie est de Montréal, à environ 20 minutes en voiture du centre-ville, le parc olympique de Montréal abrite, comme son nom l’indique, le grand stade olympique que la Ville a fait construire pour accueillir les JO de 1976. Au sommet de la Tour de Montréal, qui est la plus haute tour inclinée au monde, vous allez apprécier l’une des plus belles vues panoramiques urbaines de tout le continent. Le parc comprend également plusieurs attractions familiales comme le Biodôme, le Planétarium, l’Insectarium, etc. Le Parc est accessible en métro. Descendez à la station Pie-IX.

La Ville Souterraine de Montréal

Il s’agit d’un ensemble de bâtiments et de trottoirs reliés les uns aux autres par des tunnels souterrains. Mais la Ville Souterraine de Montréal n’est pas seulement une suite de stations de métro. C’est aussi et surtout la Mecque du shopping de Montréal avec de nombreuses boutiques, des centres commerciaux et des manifestations culturelles. La plupart des centres commerciaux, stations de métro, hôtels et gares du centre-ville de Montréal sont accessibles via ce vaste réseau souterrain qui s’étend sur environ 33 km.

Enfin, la ville souterraine permet aux Montréalais d'échapper au froid en hiver !

Le quartier Lachine

C’est l’arrondissement montréalais qui a connu le plus d changements urbains au cours des 30 dernières années. S’il a par le passé souffert de la réputation d’un quartier pauvre et négligé, le quartier Lachine attire aujourd’hui les investisseurs immobiliers qui souhaitent profiter de son renouveau pour faire des plus values sur les acquisitions. Le quartier Lachine est également plébiscité par les cyclistes qui peuvent s’exercer le long du canal de Lachine, qui s’étend jusqu'au marché Atwater et de l'autre côté du Vieux Port.

Également accessible à vélo, le marché public de Lachine est l'endroit idéal pour se procurer des produits locaux et d'autres produits frais disponibles toute l'année. Le quartier bénéficie également d’une situation géographique stratégique, à deux pas du centre-ville mais aussi et surtout de l’aéroport Montréal-Trudeau. L'art et l'histoire sont à l’honneur au Musée de Lachine, au coeur d’un bâtiment datant du XVIIe siècle. L'arrondissement dispose également de salles de spectacles qui accueillent, sur une base quasi-quotidienne, des humoristes et musiciens nationaux ou internationaux.

Les îles de Sainte-Hélène et Notre-Dame

Vaste synthèse de la biodiversité du Québec et du Canada, le Parc Jean-Drapeau de Montréal comprend l’île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame. Depuis qu’il a accueilli l’Expo 67, ce lieu emblématique de la ville a bénéficié d’une belle médiatisation, mais aussi de projets urbains qui en ont fait une valeur sûre pour les touristes. Les îles sont de véritables parcs insulaires dans le grand fleuve Saint-Laurent, offrant d’agréables sentiers de marche et de course ainsi que des aires de pique-nique dans des cadres époustouflants, partagés entre la vue sur le fleuve Saint-Laurent et l’arrière-pays luxuriant. Le parc d'attractions Six Flags vous accueille en famille pour passer un bon moment !