Les meilleurs parcs nationaux du Québec


Le 12 janvier 1895. C’est la date à laquelle le tout premier parc national du Québec a été créé : le parc de la Montagne-Tremblante. Deux aux ans auparavant, le Québec s’était doté du parc Algonquin, qui est un parc de niveau « provincial ». Les aires protégées créées par le gouvernement provincial du Québec visent essentiellement à préserver les espaces sauvages de l’urbanisme frénétique et offrir ainsi aux résidents des échappatoires luxuriants au cœur des métropoles.

Vos vacances au Québec seront donc l’occasion de faire un petit circuit pour découvrir certains des plus beaux parcs nationaux de l’Amérique du Nord !

Parc national au Québec : une miniature de l’écosystème régional

Le Québec, ce sont des saveurs exotiques, des centres commerciaux immenses, des musées époustouflants, des vues panoramiques d’exception, un art de vivre à la croisée des influences européennes et amérindiennes… mais aussi et surtout un goût prononcé pour le plein air dans un pays qui brille par ses vastes étendues sauvages. Les parcs nationaux du Québec sont des endroits où le mot « grandiose » prend tout son sens. La faune et la flore typiques de la région s’y laissent observer dans une parenthèse de quiétude au cœur de la cité. On ne compte pas moins de 29 parcs nationaux dans la province francophone, protégeant une aire de 37 500 km², soit environ 2,3% du territoire. Vous allez pouvoir vivre des expériences sensorielles d’exception depuis l’Abitibi Témiscamingue jusqu’à l’extrémité de la péninsule gaspésienne.

Les parcs nationaux du Québec se prêtent à plusieurs activités en plein air, en été comme en hiver : canot, kayak, randonnée pédestre, vélo dans les pistes cyclables, pique-nique, camping, ski de fond, etc. Quelque 200 sentiers de randonnées sont aménagés pour permettre aux baroudeurs de découvrir une mosaïque de paysages. Si vous avez l’œil attentif, vous allez pouvoir suivre les traces laissées par les orignaux ou les renards. Si vous choisissez de camper dans un parc national du Québec, vous aurez le choix entre plusieurs types d’hébergements, de la tente classique jusqu’au chalet cosy en passant par les yourtes, les refuges ou encore les auberges.

Top 3 des plus beaux parcs nationaux du Québec

Le Canada est le 2e plus vaste pays au monde après la Russie, et la province du Québec est la 2e plus vaste province après le Nunavut. C’est donc tout naturellement que cette région francophone s’est dotée de nombreux parcs nationaux pour protéger la faune et la flore typiques de cette partie du monde. Voici notre top 3 des meilleurs parcs nationaux à visiter à l’occasion de votre séjour au Québec.

#1 Le parc du Mont-Tremblant

Le parc du Mont-Tremblant, premier parc national du Québec ! // Source : quebecoriginal.com

C’est historiquement le tout premier parc national du Québec. Il regorge de sentiers pédestres accessibles à tous, ainsi que de lacs et plages propices au farniente en été et à la pêche en hiver. Deux activités sont à découvrir sur place : la via ferrate, qui se déroule sur les parois rocheuses à l’aide d’un « câble de vie ». Ceux qui arrivent au sommet de cette ascension sont récompensés par une vue incroyable sur la vallée de la rivière Diable. Le trajet bifurque sur deux longueurs, une pour les randonneurs amateurs et l’autre pour les sportifs. L’autre activité à essayer dans ce parc national du Québec comprend la descente des rapides et des méandres de la rivière Diable. Montées d’adrénaline garanties !

#2 Le parc du Bic

Le parc du Bic, au bord du fleuve Saint-Laurent. // Source : Sepaq.com

C’est l’un des plus petits parcs nationaux du Québec. Son intérêt réside dans sa situation géographique, au bord du fleuve Saint-Laurent. La flore locale est très riche. Selon le National Geographic, c’est dans ce parc national québécois que vous aurez le plus beau coucher de soleil au monde ! Baies d’eau salées bercées par les marées, sentiers balisés le long des côtes du mont Michaud... le parc du Bic vous comblera pour un après-midi en plein air.

#3 Le parc national des Hautes Gorges de la Malbaie

Le parc des Hautes Gorges de la Malbaie. // Source : Sepaq.com

Avec son dénivelé de plus de 800 mètres, ce parc national du Québec est sans doute le meilleur endroit pour une randonnée pédestre dans la province francophone. Long de plus de 10 kilomètres, le parc brille par son acropole des Draveurs qui vous emmènera vers les sommets des monts environnants. Votre appareil photo a intérêt à être bien chargé, car les vues panoramiques sont uniques. Si le cœur vous en dit, vous pouvez profiter de cette escapade québécoise pour faire la descente de la rivière en rabaska. Cette embarcation de groupe typique du Canada vous permettra de sillonner la région de manière confortable, tout en maximisant vos chances de croiser des animaux dans leur habitat naturel.

Les différentes zones d’un parc naturel du Québec

Les parcs nationaux du Québec sont organisés en fonction d’un système de zonage calqué sur les objectifs de conservation définis par le gouvernement provincial du Québec. Ainsi, on retrouve des zones d’accueil et de service (camping, services divers, sanitaires, aires de jeux pour les enfants), des zones d’ambiance (pratique sportive, découverte de la nature environnant à travers la randonnée pédestre et la raquette), les zones de préservation (sans aménagement, à part quelques belvédères) et les zones de préservation extrême (sans aucun aménagement, interdites à toute circulation, à l’exception des expéditions à but scientifique). Cette dernière typologie des zones des parcs nationaux du Québec abrite des espèces rares et particulièrement sensibles au dérangement humain.