Le guide ultime du séjour à Montréal


La ville de Montréal

Montréal, c’est un peu l’emblème de cette Amérique qui parle français. C’est aussi la capitale de ces cités cosmopolites qui ont fait du métissage, du multiculturalisme et de la « chance pour tous » un modèle sociétal assumé. Au-delà de son aura touristique certaine, portée par un passé colonial franco-britannique, des monuments impeccablement préservés, une biodiversité unique et des espaces verts exceptionnels, Montréal matérialise à elle seule le concept de cité universelle prospère… un concept que de nombreuses métropoles européennes ont tenté de reproduire avec un succès mitigé.

Votre séjour dans la région du Québec devra sans doute faire la part belle à Montréal, avec sa cité souterraine, ses complexes de sports d’hiver, sa vieille ville et son vieux port, ses monuments historiques, ses quartiers touristiques, ses tables servant le meilleur des cuisines du monde, ses événements culturels et ses étendues luxuriantes au cœur de la ville.

Séjour à Montréal : une ville pratique où il fait bon marcher !

La ville souterraine, qui est passée d’un simple tunnel pour le métro de la ville en un complexe de shopping hors pair, a soulagé la circulation, permettant aux autorités d’aménager de nombreuses zones piétonnes pour ceux qui préfèrent déambuler plutôt que prendre la voiture. C’est d’ailleurs ce qui fait de Montréal une métropole avec une excellente qualité de vie. Mais si vous n’êtes pas spécialement partisan de la marche, ou si votre séjour se déroule en hiver où les températures stagnent autour de -10°C, vous allez pouvoir profiter d’un système de transport dense, bien rodé, rapide, fiable et relativement bon marché selon les standards de l’Amérique du Nord.

Contrairement à ce qui se passe à Paris ou à New York, se déplacer à Montréal n’est pas un défi. Le métro fait partie du quotidien des Montréalais et des touristes, car les trajets sont courts et rapides grâce notamment au tracé optimal qui a été mis en place dans les années 1960 et qui continue régulièrement de faire l’objet d’améliorations. Si vous avez l’intention de séjourner au centre-ville, dans le Vieux-Montréal ou encore au Plateau, le métro de la STM sera votre compagnon de route.

Le métro montréalais est propre, fiable et efficace, couvrant tout le centre-ville ainsi que certaines banlieues de Montréal comme Lasalle, la Rive Sud et Laval, entre autres. Pour aller plus loin, comme à l’un des deux aéroports de Montréal, dans l’extrême ouest de l’île et au-delà, il faudra plutôt prendre un autobus de la STM. Attention : les retards sont fréquents en hiver, surtout après une chute de neige. Bien que le système de la STM soit de loin le choix le plus populaire pour se déplacer à Montréal, il existe de nombreuses autres options intéressantes, depuis le vélo aux services collaboratifs. Voici quelques exemples qui peuvent vous intéresser :

La navette aéroportuaire 747 : prolongement du service d'autobus de la STM, la navette 747 vous amène directement de l'aéroport au centre-ville et vice-versa moyennant 10 $. Le 747 est vraiment facile à utiliser. Prévoyez au moins 70 minutes pour vous rendre à l'aéroport aux heures de pointe et assurez-vous d'acheter votre billet à un kiosque de la STM ;

BIXI : Montréal est un paradis pour les cyclistes, surtout en été. La compagnie de vélos en libre-service BIXI propose plus de 6 000 vélos sur l'île avec plus de 500 stations. Une location BIXI vous coûtera 5,25 $ pour un laissez-passer d'une journée et est payable uniquement par carte de crédit ;

Car2go : cette application de covoiturage a débuté en Allemagne, mais les Montréalais l'ont adoptée depuis quelques années. Idéale pour les courses à l'épicerie ou le transport de bagages à travers la ville, l'application car2go vous permettra de localiser une voiture smart ou Mercedes à proximité. Le coût est d'environ 1 $ la minute et vous pouvez vous attendre à récupérer et à déposer votre voiture dans les rues résidentielles ou les stationnements désignés ;

Exo Train : les Montréalais qui viennent de banlieues comme Mont St-Hilaire ou Vaudreuil ne jurent que par le service de train Exo ! Si vous séjournez dans le centre-ville, vous n’en aurez pas besoin. Mais si vous prévoyez d’explorer les villes voisines, Exo Train sera votre meilleure option !

Taxis et applications de covoiturage : vous êtes serré par le temps ? Les taxis et les applications de covoiturage (Uber et Teo Taxi) sont facilement accessibles dans toute la ville et dans les banlieues, et constituent un moyen de transport courant pour les habitants, quoique plus cher.

Vous préparez un séjour à Montréal et vous vous posez des questions sur la météo, le nombre de jours dont vous aurez besoin pour faire le tour de la ville, les meilleurs circuits touristiques, etc. ? Lisez notre dossier « Montréal pratique » !

Séjour à Montréal, la métropole culturelle par excellence

Est-elle européenne avec sa vieille ville typique, sa culture des cafés sur le trottoir et sa vocation multiculturelle ? Est-elle américaine avec ses larges boulevards, ses tours de verre brillantes et son inclusion sociale ? Montréal est détendue mais vivante, peu ménagée par le climat mais joyeuse. Avec ses 4 millions d’habitants, Montréal aurait pu être une métropole infernale, minée par les embouteillages et noyée sous des nuages de pollution. Mais ce n’est pas le cas, grâce notamment à une politique d’urbanisation pertinente et à une volonté politique de faire de ce joyau du Québec une ode à la douceur de vivre.

Montréal est une ville dense qui se prête bien à la marche, avec un centre historique bien préservé qui côtoie un centre-ville moderne. Elle abrite de nombreux espace publics et parcs luxuriants qui accueillent des événements culturels underground quasi-quotidiennement. Pour beaucoup, Montréal incarne parfaitement l’idée de vivre et laisser vivre, malgré des origines, des opinions, des croyances, des cultures et des langues diverses. La tolérance de Montréal, qui puise dans une législation antidiscriminatoire avant-gardiste remontant aux années 1970 a fait de la ville une destination d’immigration par excellence.

« Montréal is fun », se plaisent à dire les voisins américains. Bien qu’ils ne connaissent que des étés courts et des hivers rudes, les Montréalais ont le sens de la fête, avec les festivals de plein air lorsque la météo le permet et des événements intérieurs le reste de l’année. Montréal connait des concerts gratuits, des foires d’exposition, des vernissages improvisés, des feux d’artifices, des courses de Formule 1, un festival mondial de jazz, des défilés de tam-tams sur la montagne, des dégustations en pleine neige, etc.

Même durant les hivers rigoureux, les Montréalais réussissent à s'en donner à cœur joie, parfois même à l’extérieur par des températures glaciales, avec notamment le Festival Highlights et les nombreuses compétitions de sports d’hiver, à la fois pour les professionnels et les amateurs. Si les spectacles de Broadway sont rares, les petites productions abondent dans les théâtres dispersés à travers la ville. La scène théâtrale francophone est beaucoup plus vaste et dynamique que la scène anglophone, avec des productions classiques et modernes. Étonnamment, le Cirque du Soleil n'a pas de spectacle permanent à Montréal, mais le Cirque « essaie » généralement sa nouvelle création sous le chapiteau de Montréal tous les deux ans, au printemps. Pour plus de détails sur la vie culturelle de la ville, lisez notre article « La culture et le divertissement à Montréal ».

Les quartiers touristiques de Montreal

La définition du quartier touristique à Montréal diffère quelque peu de ce que l’on peut connaître dans l’Hexagone. La ville englobe toute l’île de Montréal et quelques petites îles environnantes. Il y a plusieurs parcs riverains tout autour de l'île et le long du canal de Lachine. Le mont Royal domine le paysage montréalais et a déterminé le mode de vie des habitants de la ville pendant de nombreuses années. Le centre-ville actuel s’est développé depuis la seconde moitié des années 1960, le long du boulevard Dorchester qui a depuis été renommé en boulevard René-Lévesque.

Quelques gratte-ciel donnent à ce quartier des allures américaines, mais la couleur, l’architecture et les quelques bâtisses historiques qui ont survécu rappellent l’influence française et européenne. Le centre-ville est entouré de quartiers résidentiels pas forcément huppés, dans la pure tradition inclusive du Canada qui a tenté, avec un certain succès malgré quelques exceptions, à éviter le piège des ghettos et des banlieues pauvres. D’ailleurs, c’est ici que l’on peut voir les fameux escaliers extérieurs typiques de l’architecture résidentielle de Montréal. Les quartiers les plus aisés, comme Westmount et Outremont, sont nichés sur les pentes du mont Royal. Plus au nord, c’est la forme imposante du stade olympique, qui a accueilli les JO de 1976, qui domine le quartier de Maisonneuve.

Le paysage montréalais est circonscrit par le majestueux fleuve Saint-Laurent au sud et la rivière des Prairies au nord. De nombreux ponts pour automobiles et chemins de fer relient les différentes zones. Au cours des dernières années, la sécurité de bon nombre de ces ponts a été remise en question, et des plans sont en cours pour la construction d'un nouveau pont Champlain, dont l'ouverture est prévue en 2021. Deux îles du fleuve Saint-Laurent font face au port de Montréal. L'île Sainte Hélène a été un parc pendant de nombreuses années, puis elle a subi une série de travaux d’agrandissement pour Expo 67. Pour plus d’infos, lisez notre article consacré aux quartiers touristiques de Montréal.

Que visiter autour de Montréal ?

Dynamique culturelle électrisante, nombreuses activités culturelles, monuments historiques, sports d’hiver… vous pouvez très bien passer votre séjour à Montréal sans « voyager » ailleurs. Cependant, Montréal se trouve aussi au cœur de la campagne québécoise. Les alentours proposent des petites bourgades, des villages pittoresques et des étendues vertes qui valent bien le détour, le temps d’une journée. La plupart des attractions situées autour de Montréal sont à moins de deux heures de route.

Le parc national des îles de Boucheville. // Source : Sepaq.fr

Par exemple, le parc national des Îles-de-Boucherville n'est qu'à quelques kilomètres de Montréal. C’est une parfaite échappatoire pour faire de la randonnée pédestre, du jogging, de la raquette, du canot ou encore du ski de fond en hiver. L'immense étendue de la réserve naturelle protégée était le foyer de nombreux membres des Premières nations. Si vous êtes intrigué par l’histoire de Montréal et du Québec, laissez-vous tenter par une visite guidée dans la région.

Le Domaine Labranche est un autre bel exemple de la richesse de l’arrière-pays montréalais. Situé dans une région pittoresque au sud du fleuve Saint-Laurent, le Domaine Labranche est une cabane à sucre familiale qui recueille et transforme historiquement la sève d'érable produite localement. Les visiteurs peuvent venir explorer les magnifiques terrains qui comprennent une ferme, un vignoble et des sentiers de randonnée pédestre bien balisés. Comme vous pouvez vous y attendre, l'offre culinaire y est florissante, avec une constante : des produits frais, locaux ou approvisionnés en circuits courts, avec des vins du cru local et des plats à base d’érable, l’emblème national.

Enfin, entre sa célèbre station de ski et son parc national verdoyant, le village de Mont Tremblant est un concentré de plaisirs de la montagne avec des restaurants d’altitude, des boutiques d’artisanat et des vues panoramiques à couper le souffle sur toute la région. Ce charmant village a été conçu à la base pour ressembler à une ville alpine suisse. Vous passerez forcément du bon temps dans le coin même si vous n'êtes pas spécialement skieur ou intéressé par le snowboard et les autres sports d’hiver. Vous séjournez à Montréal et souhaitez faire un tour dans l’arrière-pays de la ville ? Lisez notre dossier : « Que visiter autour de Montréal ? »