Montréal : ville de culture et de divertissement


Plus grande ville francophone en Amérique, et 4e dans le monde, Montréal s’est établie sur les territoires autochtones en tant que colonie française en 1642, se développant en tant qu’avant-poste français en Amérique du Nord. Tout au long de son histoire, la ville a constamment cherché à devenir un médiateur culturel, un melting pot de nationalités et une communauté universelle qui favorise l’accès à l’art et à la culture pour tous, indépendamment des statuts socio-économiques, des origines, des orientations sexuelles, etc.

Ce n’est donc pas un hasard si Montréal rivalise sans rougir avec Paris et New York dans la densité des événements culturels par rapport à la population et à la superficie. Plus qu’un pôle francophone, Montréal illustre parfaitement le concept de ville-monde et assume sans broncher son statut de cité cosmopolite et multiculturelle. Vous comptez visiter Montréal dans un avenir proche ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur sa scène culturelle bouillonnante d’une ville qui célèbre le printemps et l’été mais qui n’hiberne pas en hiver !

Une programmation éclectique portée par des lieux mythiques

Montréal est un hub culturel et artistique qui prospère par les industries créatives, notamment dans les jeux vidéo, les arts numériques, la réalité augmentée et virtuelle, les installations interactives et immersives et les services de cinéma et de télévision. D'importants investissements ont été réalisés dans le grand quartier culturel de Montréal, sobrement appelé « le Quartier des Spectacles ». Ce lieu fascinant qui fait environ un kilomètre carré abrite plus de 80 sites culturels, avec 30 salles et lieux de spectacles, 450 organismes culturels et plus de 7 000 emplois liés à la culture.

Il comprend la Place des Arts, qui reste le principal complexe culturel du Canada avec ses six salles de concert et de théâtre, mais aussi la Place des Festivals, un espace public qui accueille une belle programmation de festivals tout au long de l’année, dont le Festival international de jazz de Montréal, Les FrancoFolies de Montréal et le Festival Juste pour rire, le plus grand festival international de comédie au monde. Ajoutons à cette programmation éclectique le Festival international des Nuits d'Afrique et le Festival du Monde Arabe qui contribuent à mettre en valeur la diversité de la ville et son ouverture sur le monde.

Le festival Juste pour Rire // Source : Quartierdesspectacles.com

Montréal valorise depuis longtemps son offre culturelle qu’elle formalise dans le cadre de sa « Politique Culturelle de la Ville » depuis le début du millénaire. La dernière projection quinquennale pour la période 2017 – 2022 met l'accent sur l’impact de la révolution numérique sur la culture et, plus largement, la gestion de la chose urbaine à Montréal. Cette « Politique » vise à embrasser ce développement et à créer des lieux d'apprentissage et d'expérimentation à travers la ville, plaçant Montréal à l'avant-garde mondiale de la fusion de la culture et de la technologie numérique.

Le plan vise à favoriser les rencontres humaines, à encourager l'apprentissage partagé dans les « Fab Labs » des bibliothèques et à promouvoir l’innovation artistique et culturelle pour une ville inclusive, connectée et joyeuse ! Montréal s'attaque également à l'absence historique des peuples et des cultures autochtones, en soutenant les artistes autochtones et en rendant leur présence plus visible sur les plateformes, les festivals et les expositions en galerie. La Ville prévoit également un réexamen et un élargissement de son offre touristique afin de promouvoir les cultures autochtones des Premières nations et des Inuits.

Pour découvrir les temps forts culturels de la ville, lisez notre article « Festival et divertissement à Montréal ».

Les musées de Montréal mettent la barre (très) haut !

Si New York et Londres sont souvent reconnues comme les plus grandes métropoles muséales de la planète, elles sont loin d’être les seules à présenter une expérience artistique et historique d’exception. A Montréal, les passionnés des sorties « musée » ne chômeront pas, passant des beaux-arts aux récits historiques, des objets de collection à la science, du son à la flore. En plus d’être un refuge chauffé et cosy au cœur de l’hiver rude, les musées de Montréal mettent la barre très haut avec une gestion irréprochable, des activités pour toute la famille mais aussi des prix imbattables… si prix il y a, car la Ville propose souvent des journées avec des entrées gratuites ou, à minima, des prix cassés pour les familles.

Le Musée des Beaux-Arts de Montréal // Source : Quebecoriginal.com

Le Musée des beaux-arts est une attraction incontournable à Montréal. Il possède une vaste collection de quelque 43 000 œuvres, avec des peintures, des sculptures, des photographies, des objets décoratifs et artisanaux ainsi que d’autres artefacts qui peuvent parfois provenir de l’autre bout du monde. Certaines pièces datent de l'époque grecque et romaine, tandis que d'autres ont été créées par des artistes modernes venus des quatre coins de la planète. Le musée accueille également chaque année un certain nombre d'expositions temporaires. Les plus récentes ont rendu hommage à des artistes intemporels comme Pablo Picasso ou encore Salvador Dali avec des expositions exceptionnelles qui ont attiré les passionnés de tout le continent et au-delà.

Entre les collections permanentes et les expositions temporaires, vous aurez du mal à tout voir en une seule visite. En plus des plus belles fulgurances artistiques d’Amérique du Nord, le Musée des beaux-arts de Montréal se spécialise, depuis une décennie, dans le domaine de l’art-thérapie et du bien-être. Il collabore ainsi étroitement avec des professeurs d'université et des professionnels de la santé. Vous allez pouvoir prendre part à des ateliers inédits qui démontrent le lien entre l’art et la santé mentale. Vous allez également peut-être croiser des patients venus faire le plein de découvertes artistiques et culturelles après une prescription médicale.

Montréal et sa vie nocturne trépidante !

Au-delà de son aura multiculturelle, de son architecture coloniale française et de son beau dynamisme culturel, Montréal est également une destination populaire auprès des aficionados de la fête jusqu’au bout de la nuit ! Alors bien sûr, il n’y a aucune comparaison entre Montréal et des villes New York ou Paris pour ce qui est de la vie nocturne, mais la ville ne démérite pas avec une offre variée et surtout des prix raisonnables. Voici les meilleures destinations de la vie nocturne à Montréal.

#1 Le Centre-ville de Montréal

Lorsqu’on cherche à faire la fête jusqu’au petit matin, le centre-ville de Montréal est toujours une bonne idée. En plus de sa position stratégique au carrefour des quartiers les plus branchés de la ville, le centre-ville est lui aussi animé par des restaurants, des bars et des discothèques sur l’artère principale et la rue Sainte-Catherine. Vous pourrez également assister aux nombreux festivals qui se déroulent au centre-ville. En somme, et si vous voulez être au cœur de l’action, rendez-vous au centre-ville de Montréal dès la tombée de la nuit.

#2 Le Vieux-Montréal

Le quartier historique de la ville n’est peut-être pas la destination la plus festive de la ville, mais les nombreux bars et les restaurants élégants qui le composent garantissent de belles veillées nocturnes dans un cadre magnifique porté par les rues pavées et l'architecture historique, avec des bâtisses qui remontent au XVIIe siècle. Certains des plus beaux hôtels de la ville se trouvent également dans le Vieux-Montréal, et ils sont nombreux à proposer des pubs et des discothèques pour leurs clients.

#3 La Rue Crescent

Si vous déambulez à pied en ville, vous allez sans doute vous retrouver, à un moment ou à un autre, sur la rue Crescent. Il faut dire qu’elle fait partie des endroits les plus animés de Montréal avec sa série de clubs et de bars festifs. C’est sans doute la rue la plus plébiscitée par les (jeunes) fêtards, notamment les étudiants du supérieur. Rappelons que l’âge légal pour boire de l’alcool au Québec est de 18 ans.

#4 Le Plateau

Ce quartier populaire propose des bars à vin sophistiqués et cosy qui brillent par leurs prix très modérés. Les pubs et les discothèques s’enchaînent le long des rues principales comme l’avenue Mont Royal, le boulevard Saint Laurent et la rue Saint Denis, qui sont à quelques petites minutes de marche l’une de l’autre. Cette partie de Montréal a progressivement gagné en dynamisme et en animation avec l’émergence de nombreuses auberges et appartements Airbnb qui offrent une alternative peu coûteuse (et plus disponible en haute saison) aux hôtels de la ville.

#5 Le Boulevard Saint-Laurent

Avec la rue Crescent, le boulevard Saint-Laurent est l'une des artères principales de la vie nocturne de Montréal. Touristes, étudiants et surtout professionnels se retrouvent chaque soir au boulevard Saint-Laurent qui regorge de restaurants proposant des plats des cuisines du monde, de pubs anglais et de bars à la française, depuis la rue Ontario jusqu’à l’avenue Mont Royal.