Que faire dans les environs de la ville de Québec ?


La ville de Québec, trésor du patrimoine mondial de l'UNESCO, est un mélange parfait entre la modernité d’une métropole ultra-urbaine, le côté bucolique apporté par les nombreux espaces verts luxuriants et la solennité des monuments historiques. Mais au-delà des frontières géographiques du centre-ville au sens large, Québec City, ce sont aussi des environs somptueux, où l’on retrouve certaines des plus belles attractions de tout le Canada.

Du parc Jacques Cartier à Sainte-Anne en passant par le village de vacances Valcartier et la région de Charlevoix, la région de Québec n’a pas fini de vous surprendre !

Jacques-Cartier vous offre les paysages les plus pittoresques du Québec

Le parc Jacques Cartier. // Source : Authentikcanada.com

Surnommée « Le grand espace de Québec », la vaste municipalité régionale du comté de Jacques-Cartier est tout simplement la ceinture verte de la province francophone. A moins de 20 minutes du centre-ville, le parc Jacques Cartier est l’échappatoire des Québécois, qui n’hésitent pas à y faire un petit saut après le travail ou à l’occasion d’une escapade en fin de semaine. Jacques-Cartier abrite certains des lacs les plus populaires de la région de Québec. À l'est, le lac Beauport offre un cadre idéal pour le kayak, le pédalo et la planche à voile. Les amateurs de la faune typique du Nouveau-Monde jetteront plutôt leur dévolu sur la région du centre où ils pourront observer plus de 160 espèces d’oiseaux, notamment dans les zones humides du Marais du Nord.

Plus loin, le centre de villégiature du Lac-Delage fera le bonheur des aficionados du farniente à la sauce bucolique. À l'extrémité nord de la région, le parc national de la Jacques-Cartier est une ode au bien-être en plein air. Laissez-vous porter par le courant en canot, en kayak ou en mini-raft, ou laissez-vous tenter par un après-midi de pêche pour profiter (dans le respect de la loi en vigueur) des eaux poissonneuses de la région. Le parc Jacques-Cartier est un vaste plateau montagneux de 670 km² compte des gorges spectaculaires, au fond desquelles se trouvent des rivières à rapides. Les plus de 100 km de sentiers de randonnée pédestre mènent le long des rivières puis à travers une forêt de bouleaux jaunes. Certains des paysages les plus pittoresques de la province du Québec surgissent au bout de ce parcours naturel. Un peu plus à l'est, vous trouverez la réserve faunique des Laurentides, très plébiscitée connue pour la pêche à l'omble et la chasse au petit gibier.

Sainte-Anne : le grand canyon du Québec

Le canyon Sainte-Anne. // Source : Refusetohibernate.com

A un peu plus de 30 minutes du centre-ville de Québec, le canyon Sainte-Anne de Beaupré est à inscrire dans le top 10 des joyaux naturels cachés de la province. Au carrefour de la Côte de Beaupré et de Charlevoix, la rivière Sainte-Anne-du-Nord plonge dans une gorge rocheuse, créant ainsi l’un des plus beaux canyons du Nouveau Monde. Au menu : randonnées vivifiantes, passages de ponts d’une cinquantaine de mètre de hauteur, pique-niques en groupe et clichés à couper le souffle. Le canyon Sainte-Anne est ouvert chaque année, depuis le 1er mai jusqu’à fin octobre, de 9h à 17h. En juillet et août, les horaires sont allongés pour permettre aux visiteurs de profiter des lieux. Un restaurant-cafétéria permet aux aventuriers de manger un morceau dans un cadre magnifique.

Si les baroudeurs s’y trouveront récompensés par la magnifique chute d’eau qui plonge dans les rochers, les moins sportifs pourront se consoler en flânant dans les différents sentiers balisés et en visitant la grande chapelle Sainte-Anne de Beaupré, haut-lieu spirituel et lieu de pèlerinage de plusieurs dizaines de milliers de fidèles chaque année.

Au-delà du canyon Sainte-Anne qui reste la principale attraction naturelle de la région, la petite ville monastique de Sainte-Anne de Beaupré regorge de petits trésors qui ne sont pas pris d’assaut par les touristes, même en plein été, à l’exception des chutes Montmorency et de l’île d’Orléans. Vous pourrez par exemple dévaler les pistes en hiver ou jouer au golf en été dans le parc du Mont Sainte-Anne, à une demi-heure de route au nord-est de Québec, ou faire un tour dans le grand jardin agricole de Québec, dans la côte de Beaupré.

Valcartier : farniente à la québécoise !

Valcartier. // Source : Valcartier.com

« Valcartier » est un patronyme qui évoque chez les Québécois le farniente, la douceur de vivre et les montées d’adrénaline. Il faut dire que le village de vacances Valcartier est l’un des plus gros complexes de villégiature d’Amérique du Nord. Fondé par Guy Drouin à la fin des années 1960, Valcartier est L’ADRESSE à retenir pour un séjour touristique au vrai sens du terme. Le slogan de l’établissement, « Tous les adultes doivent être accompagnés d’un enfant », suffit à dévoiler sa principale vocation : s’amuser en famille ! Récemment, le village de vacances Valcartier s’est doté de deux nouvelles infrastructures : l’hôtel Valcartier (4 étoiles) qui propose des chambres, des restaurants, une boutique de souvenirs et un spa immense, puis le nouveau Parc Bora, qui est le plus grand parc aquatique d’intérieur de toute la province du Québec, avec une capacité de 1 500 personnes.

Doté de piscines chauffées, le village de vacances Valcartier peut vous accueillir même par temps froid. Mais pour apprécier l’endroit à sa juste valeur, il faut impérativement tenter les fameuses glissades d’eau Valcartier, avec plus de 35 toboggans géants et une centaine d’activités en lien avec l’énorme complexe aquatique. Le parcours « Amazonie » vous soumet à des courants tropicaux puissants pour une descente à toute allure dans la grande piscine. Les enfants vont inévitablement faire la moue au retour… et vous aussi !

Charlevoix : à la découverte de l’arrière-pays québécois luxuriant

Charlevoix. // Source : Tripadvisor.ca

Charlevoix Québec, c’est un peu l’atout bucolique de la capitale. Ici, on ne jure que par le pittoresque, le champêtre et le grand air, pour le plus grand plaisir des amateurs de paysages enchanteurs à quelques minutes de la ville. Charlevoix vous accueille en toutes saisons : ski, snowboard, motoneige et luge au massif de Charlevoix en hiver, ou shopping, dégustation des produits du terroir et détente sur les terrasses des cafés de la rue Saint-Jean Baptiste à la Baie Saint Paul en été. La gastronomie locale est très affirmée, puisqu’elle mobilise les nombreux produits typiques de la région : pâte maison, saumon fumé et chocolats au sirop d’érable sont omniprésents dans les restaurants et autres guinguettes du coin.

A Charlevoix, comme dans le reste du Canada, l’hiver est surtout synonyme de sports extrêmes. Au printemps, vous aurez droit à des activités beaucoup plus dépaysantes comme l’observation des baleines, notamment à la fin du mois de mars qui connait la migration du petit rorqual, du béluga et du rorqual à bosse dans le golfe de Saint-Laurent. En été, préférez les deux parcs nationaux de Charlevoix, à savoir « les Grands Jardins » et « les Hautes Gorges de la Rivière Malbaie » à parcourir à pieds, à vélo ou même en kayak. Vous pourrez aussi faire du camping sauvage dans le coin !