Le château Frontenac : la bâtisse la plus emblématique de Québec !


Construit par le Chemin de Fer Canadien Pacifique (CFCP) en 1892 sous la direction de l’architecte Bruce Price, le Château Frontenac est l’illustration parfaite du style architectural typique des compagnies ferroviaires du Canada. Cet hôtel pittoresque, niché dans le Vieux-Québec et surplombant le fleuve Saint-Laurent depuis la terrasse Dufferin, compte 18 niveaux pour 611 chambres. Il est aujourd’hui la propriété d’Ivanhoé Cambridge et est géré par les Fairmont Hotels and Resorts.

Son appellation est un hommage à Louis de Buade, comte de Frontenac, qui fut le gouverneur de la Nouvelle-France à la fin du 17e siècle. Aujourd’hui, le château Frontenac est l’hôtel le plus photographié au monde !

Le château Frontenac était un simple argument commercial pour prendre le train !

La construction de l'hôtel Château Frontenac débute en 1892. C’est l'architecte new-yorkais Bruce Price, concepteur des gares Windsor et Viger de Montréal, qui conçoit les plans en s’inspirant des châteaux français. Comme il était coutume au 17e siècle, c’est la Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique, dirigée par William Van Horne, qui entreprend la construction de cette bâtisse qui deviendra, quelques années plus tard, l’immeuble le plus emblématique de Québec et de toute la province francophone. Le prestigieux hôtel tire son nom de Louis de Buade, Comte de Frontenac. Figure clé de l'histoire de la Nouvelle-France, Louis de Buade fut gouverneur de la colonie de 1672 à 1682, puis de 1689 à 1698. Il est reconnu pour avoir défendu la colonie contre les attaques britanniques et iroquoises. Si le Québec a pu préserver son identité francophone, c’est en grande partie grâce aux deux mandats du Comte de Frontenac.

Le Château Frontenac a été construit près de la Citadelle de Québec. Il couvre le site archéologique des Forts et Châteaux de Saint-Louis et surplombe le fleuve Saint-Louis. Niché au cœur du cap Diamant, il longe les célèbres plaines d’Abraham qui accueillent en hiver le fameux Carnaval de Québec, ce qui permet aux résidents de disposer, toute l’année, d’une vue panoramique époustouflante pour admirer les plaines glacées en hiver ou les environs luxuriants au printemps.

Cet hôtel exceptionnel a ouvert ses portes en 1893, soit à peine une année après le début des travaux de construction. Les directeurs de la société des chemins de fer voulaient encourager le tourisme de luxe et espéraient attirer les riches touristes venus d’Europe et d’ailleurs à monter à bord de leurs trains. Le château, qui était donc un simple argument commercial pour la compagnie des chemins de fer, deviendra par la suite la principale attraction de Québec, comme le sont les chutes du Niagara pour l’Ontario. D’autres châteaux reprenant le même style architectural seront construits un peu partout au Québec, sans toutefois atteindre la notoriété mondiale du château Frontenac qui reste unique en son genre à la fois sur le plan architectural, sur son aura historique ou encore sur sa situation stratégique, au cœur du Vieux-Québec.

Quand le château Frontenac accueillait les grands de ce monde…

De nombreux dignitaires ont honoré de leur présence le célèbre hôtel du Vieux-Québec, de Charles Lindbergh à Charles de Gaulle en passant par Alfred Hitchcock et les représentants de la famille royale britannique. Le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis (1936 - 1939 puis 1944 - 1959) a vécu au Château Frontenac pendant ses deux mandats. Depuis sa construction, le château Frontenac a accueilli plusieurs événements importants comme les deux conférences de Québec (août 1943 et septembre 1944 au cours desquelles les Alliés ont débattu de l’issue de la Seconde Guerre mondiale. C'est également dans le château Frontenac que Mackenzie King a rencontré le premier ministre britannique Winston Churchill et le président américain Franklin D. Roosevelt pour finaliser la reddition de l'Italie. Ils se rencontrèrent de nouveau en 1944 pour préparer la fin de la guerre. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) y a été fondée en 1945, ce qui confère au château un très grand intérêt historique.

Le château Frontenac : un chantier en perpétuelle « mise à jour » depuis 1899

Comme ce fut le cas pour la majorité des bâtiments québécois construits à partir du 17e siècle, le château Frontenac a fait l’objet de restaurations et de modifications architecturales au cœur du XXe siècle, altérant parfois son aspect originel. La « mise à jour » la plus important est sans doute l’ajout de la grande tour centrale, en 1926, sous la supervision des architectes Edward et William Maxwell. Avant cela, le château Frontenac avait déjà accueilli l’aile de la Citadelle, en 1899, puis celle de la rue Mont-Carmel, en 1908. L’ajout le plus récent est celui de l’aile Claude-Pratte avec son immense piscine extérieure, son centre de remise en forme physique et sa belle terrasse extérieure, en juin 1993. Les armoiries de Frontenac se trouvent sur le mur extérieur de l'arche d'entrée et à divers autres endroits de l'hôtel. Sur la grande voûte du hall d'entrée, les visiteurs peuvent admirer la pierre vieille de quelque 350 ans, ornée d’une croix de Saint-Jean.

Le château Frontenac est l’hôtel le plus photographié au monde

Cette bâtisse atypique connaît un engouement qui ne faiblit pas depuis sa construction. Aujourd’hui, le château Frontenac peut se targuer de collectionner les prix et les distinctions, comme le prestigieux « Four Dimaond », le prix Expedia Insiders’ Select ou encore la distinction de « l’hôtel le plus photographié au monde ». Son charme européen, ses chambres luxueuses et le savoir-faire gastronomique du célébrissime chef Jean Soulard (qui a officié dans le château de 1993 à 2013) ont largement contribué à cette renommée mondiale.

Le Château Frontenac est par ailleurs un monument culturel étroitement lié à l'histoire du Québec. C’est un joyau historique inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Symbole même de la ville de Québec, il accueille aujourd’hui des touristes venus expérimenter l’excellence des services fournis sur place, mais aussi replonger dans des siècles d’histoire au cœur du Vieux-Québec, à proximité des plaines d’Abraham qui ont connu la bataille décisive entre les Français et les Anglais. En 1981, le Château Frontenac a été officiellement reconnu « lieu historique national du Canada ». Le 14 juin 1993, La Poste du Canada a émis un timbre commémoratif représentant l'hôtel.

Le Château Frontenac est l'édifice le plus proéminent de l'horizon de la ville de Québec. C’est pour cette raison qu’il apparaît dans pratiquement toutes les photos qui illustrent les nombreuses attractions du Vieux-Québec. Le Château Frontenac est plus qu'un hôtel de luxe avec bars et restaurants gastronomiques de haut vol. C'est d’abord et avant tout un repère important dans l'histoire du Québec, de la francophonie nord-américaine et du Canada. A l'extérieur, le château déploie une belle allure de conte de fées, avec ses accents architecturaux de la Renaissance française. A l'intérieur, le Château Frontenac a conservé de nombreux détails architecturaux historiques, avec une prédominance des couleurs sombres, une hégémonie du bois sculpté à la main orné d’artefacts colorés, avec une alternance entre l’or et le bleu royal. L’hôtel aurait très bien pu accueillir le tournage du film The Great Gatsby, surtout au Sam, le bistro et le bar de l'hôtel !

En parcourant les couloirs, vous serez étonnés des nombreux détails architecturaux glissés ici et là par ceux qui ont imaginé cette bâtisse. Levez les yeux vers le plafond… c’est ici que se concentrent les plus belle trouvailles ! De nombreux objets trouvés à l’occasion d’une grande fouille archéologique qui a eu lieu dans le cadre des festivités du 400e anniversaire de la ville de Québec sont exposés en bas. Bonne nouvelle : vous n'avez pas besoin de séjourner au Fairmont Château Frontenac pour en profiter !

Visite guidée du château Frontenac

Sur place, vous allez pouvoir faire le circuit de toutes les attractions du château. Vous croiserez sans doute ses riches clients et les nombreuses célébrités qui viennent trouver l’inspiration dans cette bâtisse d’un autre temps. Un guide local qui maîtrise sur le bout des doigts l’histoire de l’hôtel mais aussi de tout le Vieux-Québec vous dévoilera les secrets de sa construction, les péripéties historiques qui ont rythmé ses chambres et ses salles de conférence ainsi que les anecdotes les plus croustillantes sur ses clients les plus célèbres.

La visite guidée dure un peu plus d’une heure et s’achève, pour ceux qui le souhaitent, par un café un ou apéro dans le bar de l’hôtel. Une visite en petit groupe assure une expérience personnalisée : chaque circuit est unique, puisque la visite est interactive. La visite commence au kiosque « Au 1884 » sur la terrasse Dufferin (juste à côté du Château Frontenac). Vous flânerez ensuite dans les environs immédiats du château avant d’investir l’intérieur. On ne fera pas de spoiler, mais le guide interprète un célèbre personnage ayant vécu au château pendant les premières années de son existence. Vous allez adorer !

Que faire dans les environs du château Frontenac ?

Québec, capitale mondiale de la neige, offre mille et un plaisirs pendant l’hiver… et tout commence au départ du château Frontenac, situé à proximité de plus de 130 pistes de ski et de snowboard en plus de quelque 2 000 km de pistes de ski de fond à dévaliser, quel que soit votre niveau. La Citadelle, attraction historique la plus populaire de la ville, est accessible à quelques minutes à pieds depuis l’hôtel. Il s’agit d’une fortification impressionnant construite sous le règne britannique pour défendre la ville de la menace des envahisseurs. Les édifices du Parlement, le parc de l’Artillerie et la place Royale ponctueront également votre flânerie dans les alentours immédiats du château Frontenac, dans un circuit historique fascinante ! C’est donc à un véritable voyage dans le temps que vous invite le Vieux-Québec, notamment autour du château Frontenac

Plus haute que les chutes du Niagara, la magnifique chute Montmorency offre une vue extraordinaire sur la ville de Québec, y compris sur l'île d'Orléans, dans le fleuve Saint-Laurent. De beaux clichés en perspective dans ce décor de carte postale ! Si vous êtes à la recherche de sensations fortes et de montées d’adrénaline, dirigez-vous plutôt vers le village de Vacances Valcartier qui propose des activités de rafting, de ski de fond et de patin à glace en hiver. En été, cet espace de détente très fréquenté par les familles est plébiscité pour son énorme parc aquatique, le plus grand du Canada. Le village de Sainte-Anne-de-Beaupré est un point d'entrée pittoresque dans la magnifique région de Charlevoix, un incontournable lors d'une visite à Québec.

Le Musée national des beaux-arts du Québec présente une sélection fascinante d'œuvres d'art. Si vous êtes plutôt à la recherche de péripéties historiques, faites un tour au Musée de la Civilisation et au Musée de l'Amérique française. Pour une activité un peu décalée, rendez-vous au Musée du Chocolat « Érico » qui retrace de manière ludique l'histoire du cacao. Essayez également l'agrotourisme et goûtez aux saveurs du Québec et de Charlevoix sur la Route Gourmande avec le Train du Massif de Charlevoix. C’est une excellente façon de découvrir la gastronomie aux multiples facettes du Québec. Les enfants apprécieront les 3 500 spécimens marins du grand Aquarium du Québec, à quelques encablures de l’hôtel.

L'esprit de la renaissance brille de mille feux pendant le Festival de la Nouvelle-France, avec des jongleurs, des conteurs, des acrobates et autres artistes de rue. L'emplacement du Fairmont Le Château Frontenac au centre de la vieille ville place ses clients et ses visiteurs au cœur de l'action, avec pour décor, tout le charme européen de Québec porté par les plaines d'Abraham, la Citadelle, les rues pavées romantiques... Enfin, ne manquez pas la célèbre rue du Trésor, connue pour la grande variété d'artistes qui y exposent leurs œuvres Achevez votre visite de la vieille ville de Québec avec une petite promenade reposante en calèche.